Karin Müller

Les livres de Karin

Lorsque Karin Müller se projette dans un écrivain et plus encore dans un peintre, Nicolas de Staël, Edward Hopper ou Henri Matisse, « je » devient « un autre ». Avec l’œil de la fine galeriste qu’elle est aussi, elle ramène les créateurs à la vie dans un style tout à fait original. Certains biographes donnent à voir, Karin Müller donne aussi à sentir au-delà des mots.

Olivier Todd, écrivain

 

livres

Karin Müller a d’abord écrit « à quatre mains » sur  André Malraux avec Jean Lacouture Malraux, itinéraire d’une destin flamboyant puis sur Sacha Guitry avec Dominique Desanti Sacha Guitry, itinéraire d’un joueur . Les deux femmes ont récidivé avec Les Yeux d’Elsa au siècle d’Aragon face à face destiné à la scène entre Elsa Triolet et Louis Aragon, régulièrement lu par Marie Christine Barrault et Charles Gonzalès.

Maintenant, Karin écrit seule. Trois biographies vivantes, à la première personne, consacrées à des peintres majeurs du XXe siècle : Les Fulgurances de Nicolas de Staël, Lever de rideau sur Edward Hopper, Métamorphoses de Matisse, puis 100 crimes contre l’artqui relatent 100 agressions contre des peintures, sculptures, monuments, de 357 av. JC (destruction du Temple d’Artémis par Erostrate) à fin 2012 (vol de 6 toiles de maîtres au Musée de Rotterdam).

Les biographies de Karin Müller sont écrites pour êtes lues, voire jouées sur scène. L’adaptation est aisée, l’écriture étant tendue comme un fil. Le lecteur ou le spectateur ne doivent à aucun moment relâcher leur attention. Le principe est simple : Staël, Hopper ou Matisse vous racontent leur vie, de leur naissance à leur disparition. La difficulté de créer, l’incompréhension, les problèmes matériels, les guerres, les passions, déceptions, ruptures, drames… Vous serez leur confident…